Comme je vous l’avais exprimé la semaine dernière, l’importance des saisons est essentielle en médecine chinoise. En effet, à chacune des saisons correspond deux organes. La saison de l’hiver joue un rôle prépondérant sur le couple d’organe Reins/Vessie. Après m’être intéressé au premier la semaine dernière, voici mon article sur le deuxième : la Vessie. C’est le méridien YANG par excellence du corps humain. C’est aussi le plus long. 

Cet article aura pour intérêt de vous montrer à quel point cet organe correspond à plusieurs sujet directs qui ont un impact sur notre quotidien. Aussi bien au niveau de notre physique, que de nos comportements, de notre psychique et de notre inconscient.

Prendre soin de ce couple d’organe à cette période est juste d’une logique implacable puisque liée aux cycles naturels de la nature.

Les 7 clés du méridien Vessie en médecine chinoise

La saison d’hiver et le méridien Vessie en MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise)

L’événement qui marque le plus l’hiver est le solstice du 21 /12. C’est cette date qui marque la nuit est la plus longue de l’année. C’est à partir de de cette date que les jours et la lumière augmentent jusqu’au 21 juin, solstice d’été.

Selon cette approche cyclique de saison, nous devons nous accorder à considérer l’énergie présente dans le couple d’organes Rein/Vessie.

Qu’est ce qui favorise l’énergie dans ces organes comme dans tous les autres :

  • de bonnes habitudes de vie adaptées (sommeil, respiration, hydratation, nourriture)
  • la gestion de nos émotions (selon la MTC, ce sont les émotions qui sont non exprimées qui bloquent la circulation de notre énergie et créent les maladies)
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La vésicule biliaire second organe du printemps : les points qui comptent !

Vessie en médecine chinoise : 7 clés à connaître

1 / L’élément qui marque la saison de l’hiver en médecine chinoise est l’eau

L’organe Vessie et son méridien est le second organe clé de l’hiver. Et, comme le Rein, c’est l’élément Eau qui en est l’élément. Son point cardinal est le Nord. Le sel qui contribue à la bonne santé de nos Os et de nos Dents est présent dans l’eau des océans qui recouvrent 70% de la surface de la terre.  Dans les profondeurs, il y fait aussi noir que les nuits longues de cette saison.

 

yang Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

 

2 / Le méridien Vessie : méridien YANG

La vessie est une véritable citerne constituée sous la forme d’un entonnoir. Ses parois sont constituées de nombreuses couches musculaires. Cette caractéristique lui permet de se distendre et de se dilater avec facilité. Ainsi, elle peut accueillir l’urine en provenance des reins. Puis se contracter lors de l’évacuation du liquide. Sa contenance : plus d’un demi-litre. Le liquide est véhiculé par deux uretères à partir des reins. Ce sont des valves qui ne fonctionnent que dans un sens. De ce fait, elles empêchent la substance de retourner dans les reins.

Comme je le disais plus haut, c’est le méridien le plus long du corps humain. Il est par ailleurs le plus sollicité parce qu’il est en connexion avec les problématiques les plus répandues :

  • maux de dos
  • céphalées
  • nervosité
  • crampes du mollet
  • hémorroïdes
  • trouble du nez, des glanes lacrymales et génito-urinaires
  • mycoses
  • parasitoses

En groupe avec le méridien des Reins, et les glandes surrénales, il gère à eux deux l’énergie du courage.

 

adrénaline Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

3 / Le rôle des glandes surrénales dans la production d’adrénaline

Ces glandes situées en haut des reins produisent l’adrénaline qui développe notre résistance et notre force face aux dangers. En cas de manque, le sujet manquera de courage et sera soumis à l’indécision, à l’abattement, à la procrastination. En excès, cela provoquera un surplus d’autorité, des décisions trop hâtives.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le Gros Intestin en Médecine Chinoise ⎪ 2ème organe à chouchouter en Automne

Bien qu’elles soient pas plus grosses qu’une balle de golf et plus légères qu’un grain de raisin, elles jouent un rôle majeur pour notre organisme. En effet, et de façon paradoxale, elles ont un rôle central pour notre équilibre puisqu’elles gèrent notre stress en permanence. 

Les chiffres qui parlent de problématiques liées à ces glandes sont impressionnants : jusque 80% de personnes adultes ont déjà été concernées par un épisode de fatigue surrénale.

parcours-méridien Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

4 / Le parcours du méridien Vessie

Le méridien de la Vessie est le plus long de l’organisme, il part du coin de l’oeil, passe sur le front et la tête. Puis descend derrière la notre crâne pour ensuite aller dans la nuque, le dos, le bassin les jambes et l’extérieur des pieds. Son parcours se termine à l’angle unguéal du petit orteil, du côté externe.

TETE Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

 

TRAJET-MERIDIEN Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

5 / Rôle et descriptif du méridien Vessie

Polarité : Yang

Méridien couplé : Rein

Elément : Eau

Saison : Hiver

Couleur : Noire

Point cardinal : Nord

Tissus organiques : Os, oreilles, dents

Fonction organique : élimination, nettoyage

Energie psychique : courage, caractère, autorité

Intensité énergétique : entre 17 et 19H

D’une manière générale, comment faire pour savoir si des douleurs proviennent du méridien de la Vessie ?

Les signaux indicateurs sont : des picotements ou douleur à l’angle interne de l’oeil, des maux de tête (céphalées), maux de dos, arthrose cervicale, dorsalgie, lombalgie-sciatique, crampes du mollet, du bord externe du pied, du tendon d’Achille, du talon et du cinquième orteil.

6 / Les symptômes liés à un excès ou à un manque d’énergie sur le méridien Vessie

A) Excès

  • Cystite
  • Inflammation de la Vessie
  • Urétrite
  • Prostatite

B) Manque

  • Aller uriner plus de 6 fois par jour
  • Timidité
  • Incontinence urinaire
  • Parasitose

 

7 / Mieux se sentir en hiver grâce au méridien Vessie

A) Comment tonifier le méridien Vessie en cas de manque ?

Voici quelques points d’acupuncture à solliciter selon les saisons en commençant par l’hiver. N’hésitez surtout pas à insister, même si des douleurs (c’est signe qu’il y a quelque chose à faire) apparaissent lorsque vous appuyez. Vous pouvez commencer doucement et augmenter la pression au fur et à mesure.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'enfance de Yogananda : les chroniques d'un Yogi

En hiver : tonifier (dans le sens des aiguilles d’une montre) le point 67 V

Au printemps : tonifier le point 66 V

Au cours de l’été : tonifier le point 65 V

En fin d’été : tonifier le point 60 V

En automne : tonifier le 54 V

vessie-cheville Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

 

B) Comment disperser l’énergie du méridien Vessie en cas d’excès

En hiver : solliciter le 65 V en exerçant une pression circulaire dans le ses inverse des aiguilles d’une montre.

Au printemps : pareil sur le 60 V

Pour l’été : idem sur le 54 V

vessie-54-V Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

Fin d’été : idem 67 V

Pour l’automne : idem 66 V

Bonus

Les points les plus accessibles au quotidien et les symptômes rattachés

1 V : à l’angle de l’oeil, il concerne les affections oculaires, conjonctivites, nez bouché associé à d’autres points (10 V et 3 IG)

vessie-oeil-1 Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

vessie-arrière Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

IG Vessie en médecine chinoise : le second organe/méridien à "chouchouter" en hiver

 

Les huiles essentielles de l’hiver

 

Merci de votre intérêt, de votre confiance et de votre fidélité. Pensez à mettre un j’aime, à partager, à commenter les articles s’ils vous ont plu !