Le stress est le premier facteur de perte de confiance en soi. Nous allons voir dans cet article :

  • comment il impacte votre niveau d’affirmation et d’estime de vous
  • comment vos conditions de vie et vos habitudes limitent ou réduisent notre confiance.
  • l’influence de votre environnement
  • le rôle central du cerveau. Cela vous permettra aussi de mieux aborder l’impact des mémoires, des pensées et des émotions.

Stress et confiance en soi : 36% des français ont déjà fait un burnout !

Ces statistiques sont dingues ! Et pourtant la plupart des personnes ignorent ce chiffre. Ils sont persuadés que ça ne peut pas leur arriver et que rien ne les prédisposent à vivre cette difficulté. Le déni est une forme de protection efficace mais dangereuse.

Comme je vous le disais en introduction, le stress chronique est le facteur numéro 1. Il est donc temps de s’y intéresser pour déceler dès le départ les indicateurs qui vous permettront d’en stopper les risques. Posez la question aux personnes qui l’ont déjà vécu. Elles vous diront que cela peut se produire. Et ça se produira si vous faîtes partie de celles qui vivent quotidiennement une situations de stress chronique.

Autant dire presque tout le monde. Après certains ou certaines y font face plus facilement et savent comment remédier seul(e)s. Soit parce qu’ils ou elles l’ont déjà expérimenté, soit parce que des stratégies préventives ont été mises en place. Elles vous diront donc que la meilleure chose à faire c’est d’y être préparé pour ne pas laisser la perte de confiance en soi s’installer et s’accroître au fil du temps. C’est ce dont on va parler dans cet article

Voici quelques pistes à suivre…

 

Trouver l’équilibre dans le corps en alignant vos 3 cerveaux : coeur, cerveau et ventre

La confiance en soi par le corps

1 Français sur 3 a des problème de sommeil

Le rôle du sommeil : se régénérer

C’est la base de notre régénération cellulaire, nous devons impérativement lui accorder notre extrême attention si on veut garder notre énergie et notre confiance. Toute insomnie, réveils multiples, sommeil apnéique doivent être pris en considération pour trouver des solutions durables thérapeutiques ou non. Les médicaments ne doivent toujours être qu’une solution temporaire pour ne pas en devenir dépendant, ne pas en augmenter les doses, etc… Sinon ils vont finir par masquer le problème initial et finalement le renforcer.

 

Stress et confiance en soi : la notion de rituel du coucher

Il est tout simplement fondamental de respecter plusieurs règles de base pour dormir mieux :

  • avoir des horaires réguliers,
  • éviter les écrans avant de dormir,
  • alléger son alimentation le soir 
  • ne pas grignoter de sucreries source d’excitation du métabolisme.
  • stopper le sport ou l’activité physique.
  • Limiter au maximum le café la cigarette et l’alcool.
  • Privilégier les exercices de respiration, de relaxation, de méditation.
  • pratiquer la lecture permet également d’évacuer le bavardage mental qui occupe le cerveau et empêche de dormir.

Il faut en fait tout faire pour se mettre en condition et se donner les moyens de réussir nos nuits en respectant véritablement toutes ces règles de base.

Vous pouvez également utiliser des plantes, des huiles essentielles, des médecines douces qui vont concourir à vous apaiser.

 

2 La sieste

C’est également un excellent moyen de se régénérer au travail si elle est tolérée. Si elle ne l’est pas rien ne nous empêche d’aborder le sujet avec le manager et/ou les Ressources Humaines. En cas de refus surtout ne pas en faire une affaire personnelle. Et vous pouvez faire d’autres pratiques qui vont vous permettre de vous ressourcer pendant vos journées : la respiration consciente, la cohérence cardiaque, la micro-sieste.

4. L’Activité physique avant le soir

Avoir une activité physique d’une vingtaine de minutes quotidiennes.Une pratique sportive hors performance, faîte avec du plaisir et de la joie pour un sentiment d’accomplissement et une profonde détente à l’issue. C’est important de mesurer chaque avancée, chaque pas effectué.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 moteurs qui ont changé ma vie

légumes Stress & Confiance en soi ⎪ Alignement des 3 cerveaux

La confiance en soi par le ventre

L’alimentation

Sus au café, à la cigarette, aux aliments transformés, acides comme je l’ai déjà écrit. Vive les légumes et les jus, vive les fruits, les salades, les oléagineux. Surtout éviter les viandes rouges avant de dormir, les graisses, les aliments qui excitent le métabolisme et nous empêchent d’avoir un sommeil profond. Comme je le disais le sommeil est aussi une question de confiance en soi.

 

Eviter les aliments “faux amis”

Le sucre en excès, l’alcool, le tabac, les somnifères et benzodiazépines, les problèmes causés par le gluten et surtout les produits pulvérisés sur les blés avant la récolte pour augmenter le rendement comme le glyphosate (le blé en mourant réagit en donnant plus de rendement). Limiter e lait et les produits laitiers vu les problèmes d’hormones et autres anti-biotiques avec lesquels sont “soignés” les animaux qui le produisent. Favoriser les aliments de substitution comme le stévia végétal non chimique, le sirop d’agave, l’agar agar. Vous pouvez faire votre pain vous-même à base de petit-épeautre.

 

Le but n’est pas de tout supprimer systématiquement mais de diminuer les consommations excessives et d’écouter votre corps, ses réactions et comment y remédier en privilégiant les aliments plus sains et légers tout en choisissant la qualité au lieu de la quantité.

 

La confiance en soi par le Coeur

Ecouter votre enfant intérieur

Savoir écouter votre enfant intérieur et ce qui se cache derrière ses manifestations intempestives représente un enjeu de taille. Car il vous indiquera avec certitude quels sont les besoins qui ne sont pas assouvis en vous. Besoin de reconnaissance, besoin de sécurité, besoin de temps, besoin financier, besoin d’accomplissement… Car ces manques vont raviver les manques ressentis par l’enfant lorsqu’il était petit. Ce sont les mémoires gravées qui vont venir de façon impromptue lorsque des événements du quotidien vont venir les solliciter par des situations plus ou moins similaires.

Ecouter vos battements cardiaques, votre pouls est aussi un indicateur puissant sur votre état intérieur. Ecouter aussi ce qui vous fait du bien, ce qui vous apporte des moments de plénitude, de grâce, de bien-être. Et le coeur est l’organe principal pour ça. Et reproduisez ces moments où vous êtes bien. Célébrez-les porter vous de l’attention et l’amour dont vous avez besoin. Cela peut être une activité physique, artistique, spirituelle, tout ce qui peut vous faire du bien est à prescrire. Réservez-vous des moments pour vous. Pour vous balader en forêt, pour lire si vous aimez ça, des moments ou vous êtes seul(e) avec vous-m’aime où vous pourrez cultiver votre bien-être. Sachez dire non lorsque ce que l’on vous demande vous provoque des réactions désagréables, des réactions de votre coeur ou le ventre ressentis dans le corps. Prenez de la distance des situations et des personnes toxiques et si ce n’est pas possible dans l’instant bâtissez un plan, soyez prévoyant, définissez un plan d’action, affrontez vos peurs ou vos difficultés.

 

confianceensoi Stress & Confiance en soi ⎪ Alignement des 3 cerveaux

Merci à 23am.com

Confiance en soi par le sens de votre vie

Des actions simples et peu onéreuses !

Vivre le moment présent sans vous soucier du lendemain.

Le passé révolu n’existe plus, le futur n’est qu’hypothèses et suppositions, construisez-le dans le présent !

Retrouver du sens à tout ce que vous faîtes : vivez le moment présent, osez prendre des décisions et poses des questions. Intéressez-vous à des choses nouvelles, rejouez de  votre instrument préféré, faîtes de la cuisine, du jardinage, allez vous promener en forêt, ouvrez un groupe de discussion, intégrez une association, offrez du temps bénévolement…

Suivez des formations en développement personnel, allez à des conférences, des colloques, s’intéresser, s’émerveiller, faire des choses que vous avez toujours rêvé de faire et que vous repoussez depuis toujours. Bref, donnez-vous de la joie au-dela du sport à la télé, ou des loisirs coûteux et éphémères. Arrêtez d’avoir envie de convaincre en dépensant votre énergie dans des discussions pas toujours constructives.

le-cerveau-piece-maitresse-de-l-humain Stress & Confiance en soi ⎪ Alignement des 3 cerveaux

Confiance en soi par le mental

Organisation et actions

Adopter une vraie gestion du temps et des priorités au quotidien pour diminuer le niveau de stress. Fuyez l’infobésité. Connaissez et pratiquez la matrice d’Eisenhower pour diminuer l’impact du stress sur la confiance en soi

95363025 Stress & Confiance en soi ⎪ Alignement des 3 cerveaux

Pourquoi gérer ses priorités ? – Performance individuelle & bien-être au travail : tendre vers l’ équilibre !

Les délais courts, la pression continue, les voleurs de temps, l’infobésité, sont trop souvent générateur de malentendus et d’erreurs qui nous déstabilisent et nous faire notre niveau de confiance. Comprendre le problème de “timing” afin d’agir de manière à développer une communication adaptée, claire et précise 

Savoir dire non lorsque les objectifs ne sont pas du tout tenables ni smart au travail ou dans la vie personnelle. Ne pas se laisser envahir par les voleurs de temps, savoir quelles sont les priorités, qu’est ce que la vraie urgence. Bref où je dois mettre mon énergie pour ne pas me disperser et m’épuiser.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Dépendance affective : comment s'en débarasser ?

Stress & confiance en soi : mieux comprendre la communication non-verbale

Travailler sur son image de soi, sa communication, ses attitudes et ses comportements. Comment je peux être mieux avec moi-même pour être mieux avec les autres. Développer son affirmation et savoir dire non permet de développer sa confiance et d’augmenter son niveau d’estime de soi. Renforcer sa qualité relationnelle et ses modes de fonctionnement avec autrui. Développer l’empathie, au travail et à la maison, comprendre les difficultés de chacun, rétablir le contact avec des personnes qu’on ne voit plus ou qui pourraient être plus intéressantes que ce que l’on croyait il y a un an ou plus…

Accepter ses erreurs ou ses échecs et se féliciter des pas effectués chaque jour. Ne plus se couper de ses émotions et les laisser sortir pour mieux les comprendre et les transformer grâce à différentes techniques.

La gestion des émotions

Prendre conscience des moments où je réagis intensément, noter les situations et dans quel type d’environnement cela se produit. Apprendre à accueillir ce qui se passe sans se juger soi et sans juger l’autre. Comprendre le rôle de l’émotion créée et la transformer en énergie positive.

112580035 Stress & Confiance en soi ⎪ Alignement des 3 cerveaux

Guide de l’affirmation : acquérir les techniques de gestion des émotions – Performance individuelle & bien-être au travail : tendre vers l’ équilibre !

J’ai souhaité aborder autrement stress et affirmation de soi à travers ces quelques lignes. De très nombreux sites ou blogs parlent très bien de ce sujet par les trainings en communication, en travaillant les prises de parole en public, par le vidéo training, par le théâtre. J’ai préféré m’intéresser aux causes qu’aux moyens de les traiter.

La confiance en soi, c’est se connecter à sa vulnérabilité, c’est réussir à s’ouvrir à nouveau, oser dire oui pour ne plus se couper des opportunités et oser dire non quand on sait que c’est toxique, négatif, dangereux. Ecouter notre corps qui nous le dit par ses ressentis. Le coeur est un organe extraordinaire pour nous connecter à notre intuition, à nos ressentis, à l’énergie qui nous constitue. 

 

Stress et confiance en soi : se réaligner par le coeur

S’offrir du temps pour redonner à notre coeur toute son importance et sa puissance.

Le coeur n’est pas seulement une pompe et n’a pas qu’un rôle “mécanique”. C’est un organe qui a sa propre intelligence puisqu’on sait maintenant qu’il dispose d’un réseau neuronal propre. Il génère une énergie électrique énorme. Des pratiques quotidiennes de cohérence cardiaque permettent de calmer les fréquences cérébrales au quotidien. Grâce à l’institut Heartmath aux Etats-Unis nous savons que nous communiquons également avec le coeur par la compassion. L communication non-violente et l’empathie permettent à leurs pratiquants de traiter des situations de violence extrême. Pourquoi ne pourrions pas passez d’une communication de “corps à corps”, ou de “tête à tête”, à une communication “coeur à coeur” ?

Mettons nos coeurs en avant, parlons à coeur ouvert, prenons juste les choses à coeur, sans excès !

 

 

Stress et confiance en soi : gardez votre niveau de confiance en situation de stress par la pratique de la cohérence cardiaque. 

Vous allez reconnecter les ondes cérébrales au coeur, vous allez également apaiser le système nerveux en accordant ses deux composantes système nerveux sympathique et para-sympathique). Par cette technique de cohérence cardiaque, nous mettons alors de l’harmonie entre le système sympathique (sert à l’action, produit le cortisol, les hormones liées à l’action) et le système para-sympathique (fabrique la sérotonine et la DHEA hormone de la jeunesse gère le stress, nous régénère en ralentissant le métabolisme. La cohérence cardiaque va permettre de remettre tout ces systèmes à l’équilibre. A moyen et long terme la production de ces hormones permet de ne plus être envahi trop fortement par nos émotions négatives et de modifier nos attitudes.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  4 outils pour dépasser vos croyances limitantes

Les résultats de la pratique de la cohérence cardiaque

Exemple concret des bénéfices : l’institut Heartmath à mis en place une expérience auprès de jeunes de la ville de Los Angeles qui étaient des petits délinquants récidivistes à 85 %.La ville a accepté de faire suivre à ces jeunes un programme de cohérence cardiaque d’une heure par jour pendant 6 semaines au prétexte qu’ils devaient essayer un nouveau logiciel.

Résultat seulement 12% de récidive un mois après la fin du programme.

Aux Etat-Unis 4 compagnies de mutuelle obligent les personnes qui ont subi un infarctus à faire du training de cohérence cardiaque pour diminuer au maximum les risques de rechute.

Inspirez 5 secondes en suivant le point avec les yeux, expirez 5 secondes lorsque le point redescend faîtes l’exercice jusqu’à la fin pour profiter de ses bénéfices soit seulement 5 minutes !

Stress et confiance en soi : l’imprévu le plus difficile à gérer

Vous venez de découvrir l’importance de garder confiance en soi dans les situations imprévues qui vous impactent. Cependant, attention – il ne suffit de connaître comment
faire pour réussir ce que vous avez lu dans cet article -. La conscience est importante car elle est le premier pas du changement. Cependant il est important que vous passiez à l’action. C’est pourquoi il est primordial de mettre en application ce que vous venez de voir. Aussi je vous encourage vivement à retourner au point n°1, à revoir les étapes pour commencer à les mettre en place dès maintenant. Car plus vite vous le faites, plus vite vous allez commencer à apprécier les retours de vos actions.

Des résultats spécifiques concrets : meilleur sommeil, moins de personnes qui vous polluent, plus de joie et de plaisir à faire les choses qui vous nourrissent.

Un commentaire à l’article : allez tout en bas de la page !

%d blogueurs aiment cette page :