L’art du transurfing

L’art du Transurfing

Qu’est-ce que l’art du transurfing ?

C’est un modèle quantique de réalisation individuelle

L’art du transurfing est un ouvrage fruit de longues années de recherches du physicien Russe Vadim Zeland.

Cet article est relatif au premier volume des 5 qui constitue l’ensemble de l’ouvrage. Ce premier opus traite d’un modèle que l’auteur appelle “l’espace des variantes”.

L’approche est assez surprenante et déstabilisante, elle part de principes simples que nous offre la vie pour nous la rendre puissante et légère. Certaines de ces règles physiques et énergétiques nous échappent car nous ne les connaissons pas. Pourtant, nous en faisons l’expérience chaque jour qui passe.De ce fait, nous subissons ces principes. Cette nouvelle approche nous montre comment être en accord avec le grand courant de la vie.

L’art du transurfing n’est pas une nouvelle technique de développement personnel. Elle ne demande pas de changer, de faire des efforts ou de modifier qui nous sommes. Au contraire, elle propose de mieux nous connaître et ainsi de voir nos fonctionnements, nos schémas répétitifs afin de les déjouer dans la conscience.

Car la réalité est bien plus incroyable que nous nous l’imaginons. Transurfing permet d’être plus en adéquation avec l’univers qui nous entoure et nous constitue au quotidien. Et comment nous nous intégrons dans cette unité dont nous faisons partie.

variantes

Le modèle des variantes : fondement de l’approche

Pour résumer, le monde tel que nous le percevons et tel qu’il nous a été expliqué nous prouve que la vie est un challenge semé d’épreuves, d’embûches et que pour être et avoir ce qui nous anime, il faut batailler, forcer, se battre et être sans cesse en concurrence et en compétition. Nous devons jouer des coudes pour atteindre une certaine idée du bonheur. Tout nous est donc permis à la seule condition que nous nous épuisions au travail. Seulement après l’effort, le réconfort ? Vous savez, cette culpabilité permanente et écrasante qui nous abat trop souvent avant même d’avoir essayé.

Nous voyons bien à quel point le stress étroitement lié à cette approche se confirme chaque jour. Et ce à travers toutes les situations de souffrance, de burnout, de cancer, d’AVC, d’accident que nous avons pu vivre ou que nous vivons encore à travers nos proches, nos collègues, notre environnement

Pourtant, tout ceci n’est en fait que relié à des croyances erronées. Nous pouvons aller chercher au-delà de ces modes de fonctionnement dépassés.

bruissement-étoiles

Le bruissement des étoiles du matin

Comment débutez-vous vos journées ?

Avec la critique, la difficulté à vous lever, le : “c’est dur ce matin”, je suis fatigué ? Ou plutôt avec des pensées comme : “encore une chance avec cette journée”, “je remercie le soleil, la terre, tout ce que j’ai fait et tout ce à quoi je participe pour évoluer” ? L’attitude que nous avons au quotidien construit ce que nous sommes, faisons, réalisons.

Le bruissement des étoiles le matin, c’est le lever de soleil, la magie de la vie qui renaît après le repos de la nuit. La lumière apporte tout son lot de beauté à la nature qui prend ses plus beaux attraits, quelle que soit la saison.

Alors posez-vous cette question de savoir si vous êtes dans la première ou la deuxième attitude et si vous êtes pas en phase avec les étoiles, prenez du recul un week-end, un soir, pendant les vacances ou même chaque matin pour faire le bon choix à partir de la conscience de ce que vous êtes dans l’instant présent.

Et changer de fréquence s’il y a besoin, tourner le bouton de réglage de votre station de radio interne. Vivez l’instant présent, contemplez la nature, levez-vous avant le soleil pour le regarder émerger comme vous et faîtes comme lui. L’auteur raconte son expérience au travers d’un rêve et de son réveil. Nous avons chacun le choix de vivre dans un monde ou dans un autre. C’est là que tout va commencer à changer pour vous !

observateur

L’énigme de l’observateur : celui qui croit voit

Pourquoi certains sont prospères et d’autres non ? Est-ce que le destin est quelque chose d’immuable, de fatal ? Dans ce cas cela semble “normal” pour celui qui n’est pas favorisé par le meilleur, de tomber en dépression. D’un autre côté certains se contentent de cela et sont rassurés de ne pas vivre trop d’imprévus.

Pourtant, cela semble normal encore une fois que cette fatalité génère un sentiment de mécontentement et de colère. L’un est lésé alors que l’autre est favorisé. Pourquoi cette injustice ? On parle de karma, de vies antérieures… Qu’il faut se racheter. Quoi qu’il arrive, puisque vous ne pouvez être conscient de ce que vous avez vécu et que ce sont vos expériences douloureuses qui vous amèneront à changer inévitablement, autant accorder le plus d’importance à cette vie ci !

Si vous êtes certain que votre destin est pré-déterminé, vous pouvez capituler tout de suite et faire votre dépression. Certains voudront vous obliger à être heureux et seront certains que c’est possible. Mais pourquoi vous forcer à être heureux quand vous ne l’êtes pas ? C’est impossible. Tout comme le fait d’aimer.

On va vous dire de pardonner, d’invoquer l’amour universel et vous pourrez adopter cet état d’esprit ponctuellement. Mais au fond de vous le naturel dépressif vous rattrapera parce que les croyances que vous avez en vous sont bien plus puissantes. Ce sont ces personnes qui croient que l’homme se forge son propre bonheur et sa propre réussite. Il faut se battre et être le premier, jouer des coudes et avancer parmi la foule. Croire et appliquer les concepts de bravoure, de courage, de souffrance pour réussir…

réalité

Les différentes approches : réalité ou illusions ?

Malgré tout, il existe des solutions. soyez d’accord sur le fait que ces croyances à propos du destin est basée sur une vision spécifique du monde qui est à son tour fondée sur des affirmations qu’il est impossible de prouver totalement.

Exemple : le matérialisme repose sur le fait que la matière est venue d’abord. Pour l’idéalisme c’est exactement l’inverse. Or, les adeptes de ces deux approches sont capables d’expliquer philosophiquement, scientifiquement et de façon religieuse, la nature du monde. Elles ont à la fois tort et raison. Le plus important est de savoir que chacun à son propre fonctionnement, ses filtres, ses croyances.

Avez-vous entendu parler du fait que nous créons notre propre réalité qui n’est qu’illusion ? L’idée est de savoir si nous ne faisons que regarder un film. En fait, cela contient une part de vérité qui n’est pas absolue car le monde matériel fonctionne sur des règles strictes et cela est aussi une vérité relative.

Pas de vérité absolue

Les humains depuis des siècles valident et invalident des théories qui sont perpétuellement remplacées par d’autres. Chaque théorie est validé par le temps, toute vision et croyance fonctionnent de la même manière.

Donc, si vous croyez que le destin ne peut être changé, il en sera ainsi et vous mettrez logiquement votre vie dans les mains de quelqu’un d’autre et peu importe qui. Et vogue la galère. Si d’un autre point de vue vous pensez que vous construisez tout ce qui vous arrive, vous lutterez contre les vagues en voulant prendre le contrôle de la dîte galère. Il se passera dans les deux cas ce qui doit se passer, ce sera donc une bonne vision.

Les lois définies par les hommes sont-elles fiables ?

Ce qui présente un intérêt certains est que les approches et écoles nombreuses qui définissent le monde ont toutes des “postulats” différents car rien n’est finalement prouvé à 100%. En physique quantique par exemple, pour le fameux physicien Niels Bohr, l’atome est composé d’un noyau avec des électrons qui tournent autour. Pour d’autres, l’atome ressemble à une tâche diffuse et les deux postulats fonctionnent. Ainsi nous révélons ce que nous croyons.

Quoi qu’il arrive, le monde est un tout relié et connecté. Et ce malgré toutes les approches possibles, toutes les théories et toutes les hypothèses, c’est un constat unanime. Or, chacun perçoit sa propre réalité. D’où la multitude de formes de réalité. Cette multitude provient de la grande diversité des variantes. C’est donc la caractéristique première de notre univers.

Ce champs de potentiels comprend une quantité infinie de points d’origine, la réalité peut donc se produire d’un nombre infini de façons. C’est tout ce potentiel inouï dont nous nous coupons. Savez-vous que nous vivons une vie programmée par nos pensées inconscientes issues de nos mémoires ? Imaginez-vous les opportunités que nous négligeons ? Dans notre savoir, nous sommes convaincus que le mouvement de la matière dépendent de lois. Alors que la nature intègre ce mouvement de façon tout a fait… naturelle et elle intègre le fait qu’elle comprend un nombre infini de causes et d’effets. Pour être clair, les coordonnées de chaque partie de matière possible et son parcours par une infinité de points sont conservés dans un champ d’information appelé matrice, espace des variantes ou encore le champs non manifesté. Il comprend tout ce qui a été, est et sera.

potentialités

L’espace des variantes : la potentialité ultime ?

Cet espace contient toute l’information, c’est un modèle organisé pour déplacer la matière à travers l’espace et le temps. Chaque point contient ses propres potentiels et variantes. Et chaque variante comprend un scénario et un décor. On peut même imaginer séparer l’espace des variantes en secteurs avec chacun son propre scénario et son décor.

La vie d’une personne est en fait un déplacement de matière avec un rien d’autre qu’un enchaînement de cause et d’effets. Ceux-ci sont très proches et se suivent les uns aux autres. Les secteurs forment alors une ligne de vie. Scénarii et décors sont alors à peu près de même nature. La vie humaine s’écoule de façon régulière et ordonnée. Jusqu’au prochain évènement qui prend place et modifie les scénarii et les décors. C’est alors que s’amorce un virage, pour entrer sur une nouvelle ligne de vie.

La réalité se représente alors sous un nombre infini de possibilités. Tout choix d’un point d’origine flotte dans un océan de possibilités, de causes et d’effets. Choisir un point d’origine vous destinera à obtenir une manifestation qui correspond. La réalité se déploie le long d’une ligne de vie en étroite dépendance avec le point d’origine choisi. Nous recevons donc ce que nous choisissons. (Pensez à vos pensées inconscientes qui vous sabotent en quasi permanence. On peut choisir tout simplement parce que l’infinité des variantes existe déjà. Vous êtes les seuls à pouvoir choisir le destin que vous AIMEZ. Le destin se résume donc à un choix. Transurfing vous donne la réponse au comment faire ce choix.

  • 1.3K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •