Si vous êtes comme la plupart des personnes qui suivent ce blog, vous vous êtes probablement déjà demandés si la prière était un moyen pour s’aider, se reconnecter ou pour juste avancer dans votre vie. Et là se pose la question du comment. La vérité c’est qu’il y a beaucoup d’éléments contradictoires et même de fausses informations qui circulent au sujet de la prière. Car c’est un sujet un peu tabou non ? Surtout pour les gens qui ne croient pas. C’est pourquoi j’ai fait mes propres recherches pour vous présenter les preuves d’un scientifique. Regardez déjà cette vidéo sur la prière pour en savoir plus sur le sujet.

Risquer la Prière : pourquoi ce titre ?

Une période de valeurs inversées

Ce mot, quasi interdit en ces temps troublés et inversés, sonne comme un tabou. Chuttt… Les polices politiques veillent, la pensée unique muselle ce qui lui échappe. Prier ? Mais vous êtes hystériques ! C’est pas “normal”, pour certains cela pourrait se comparer au danger suprême. La Prière fait peur et gêne parce que le mental cartésien et soi-disant logique ne la comprend pas. Puisque ces effets sont invisibles, elle ne peut exister. C’est un phénomène qui peut être relié au charlatanisme, au mensonge. A la manipulation, voir au conditionnement ou pourquoi pas à la programmation mentale !

Car oui, certains utilisent sa puissance pour des bénéfices personnels et ce n’est bien évidemment pas là le sujet, au contraire. Demander de l’aide, accepter vos faiblesses et vos souffrances, ouvrir votre coeur pour y laisser passer la lumière peut être interprété comme étant un signe de faiblesse. De fait, l’humain n’est pour certains rattaché à rien, le corps est “vide” et ne dépend de rien. Nous sommes les seuls dans l’univers, les seuls à diriger nos vies, à créer etc… Donc le potentiel de la prière fait peur. Y aurait-il quelque chose d’autre ??? Ah non ! Et les croyances ? Ca fait peur d’en changer !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Autobiographie d'un Yogi - Introduction aux chroniques de Yogananda

prière-2 La prière est risquée, mais doit-on accepter le pire ?

Pourquoi la Prière ?

Risquer la prière c’est risquer d’être différent…

Il faut que je sois honnête avec vous. J’ai écouté de la musique hard-rock et du heavy metal, de la musique avec des symboles de croix renversée quand j’étais ado. J’ai aussi pratiqué deux ou trois fois le spiritisme en ne sachant pas les dangers liés à ces pratiques. A l’époque, je croyais que c’était aller à l’envers du système, que c’était le symbole même de la rebellion. Mais c’est en fait tout l’inverse. Tout ce système, quelle que soit les images et les richesses qu’il procure est le plus souvent corrompu principalement par le haut. Car une certaine partie des “dominants” et les élites rejettent la création.

Ils nient l’existence d’une force supérieure car la reconnaître serait se mettre au même niveau que ceux dont ils tirent profit. Ce serait supprimer tous les dogmes et toutes les théories humaines. Ce serait remettre à plat toute leur puissance de prédation et de domination. Rejeter Dieu c’est garder bien solide la branche sur laquelle ce monde est assis. Ils ne vont sûrement pas remettre en cause cet ordre établi par leur soin. La Prière est donc un acte de pure rebellion contre l’injustice de cette société de prédation qui entretient tous les maux.

Ce que pensent les autres

Mais je n’irai pas plus loin, j’entends déjà tout ceux qui, “bien pensants” affirmeront par eux-mêmes leur attachement aux croyances matérielles et indétrônables de la souffrance nécessaire pour “réussir”. Ils ne savent plus ce que cela implique tellement ce système fonctionne de cette sorte depuis longtemps. “II faut préparer la guerre pour avoir la paix”. Il faut souffrir pour être beau… Et toutes ces abominations que nous entendons depuis toujours. Non à tout ça, il faut préparer la paix pour avoir la paix, il faut s’aimer pour être beau, il faut faire ce pour quoi nous sommes faits pour réussir sa vie, il faut aimer ce que l’on fait comme travail et y prendre du plaisir pour ne pas avoir un seul jour à travailler mais juste à créer et à apporter au monde son don.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Sonothérapie : lâcher le mental et guérir grâce aux vertus du son

Et je crois que les jeunes croient toujours cela aujourd’hui ! Mais de nos jours, ce n’est même plus caché, tous les bons “artistes” ont leur signes subliminaux ne cachant même plus leur vocation à aller vers l’ombre et à l’assumer. Madonna, katy perry, ou d’autres vedettes comme johnny qui ont révélé avoir vendu leur âme au diable. Et bien d’autres vantent les mérites de leurs pratiques sataniques et en même temps rassurent en jouant sur tous les tableaux. Juste en faisant croire qu’ils veulent se racheter une conscience par des mensonges perpétuels. Ceci pour effacer les doutes de quelques fans risquant de les abandonner.

Dépasser les modes quand elles sont abjectes

J’aime le risque même si celui-ci ne réside que dans le fait de s’exposer à la raillerie et à la critique facile. J’aime aller à contresens et montrer les choses les personnes ou les tendances les plus méprisées car c’est souvent là où l’on trouve de l’or. Ce type de sujet est forcément polémique, et dans ma formation pour devenir blogueur, on nous dit qu’il faut réveiller l’intérêt des gens un peu blasés. J’ai pensé que c’était pile le sujet. Il n’y a pas plus saoûlant que ce sujet pour bon nombre de personnes qui cherche dans l’ivresse un moyen d’échapper à ce monde !

Quand je parle d’ivresse, je ne parle pas seulement de l’alcool mais de tout type de plaisirs éphémères : les sports  regardés à la télé, les séries, les films, l’observation de la vie des autres, les magazines etc… Mais la prière apporte aussi l’ivresse, ce n’est juste pas la même !

Le déclin par l’illusion

Cette période de déclin permet aussi un plein éveil. Ce monde n’est que paradoxe et ce paradoxe là annonce le meilleur pour demain. Pour moi la prière est une solution de favoriser le bon mouvement dans ma vie et donc dans le monde. Je change pour faire évoluer ce monde un être humain à la fois. Je n’aurai pas la prétention de le changer mais plutôt l’envie de suggérer le changement en étant le plus possible un modèle d’amour, de joie et de lumière.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Se déconditionner et sortir de la matrice

dieu La prière est risquée, mais doit-on accepter le pire ?

 

La prière sonne has been et pourtant je pense qu’elle n’a jamais été aussi moderne. C’est par elle que vous vous permettrez d’attirer le meilleur. Vous pourrez ensuite adopter des actions allant dans le même sens, et vous aligner avec la puissance divine pour faire de ces nouvelles actions des habitudes. Parce qu’une prière n’est pas systématiquement religieuse, loin de là. Comme l’affirmait Gandhi, Dieu n’a pas besoin de religion.

Donc la prière non plus. On peut faire une prière sans avoir de religion particulière mais en croyant à notre connexion à quelque chose de supérieur, de puissant, d’infini et d’éternel : Dieu est un et indivisible. La prière est très justement quelque chose qui nous met en rapport direct avec cette éternité.

La prière n’est pas uniquement à pratiquer pour demander pardon. Elle devrait être utilisée pour être le plus possible dans la lumière.

Aidez-vous à prier avec cette vidéo de prière et de méditation