Si vous êtes comme la plupart des personnes qui s’intéressent aux articles que je publie, vous vous êtes peut-être déjà demandé ce que c’était que l’intelligence émotionnelle ? Peut-être que, vous vous êtes même posé la question de savoir à quoi cela correspondait exactement, suite à un ou une de vos collègue qui vous en a parlé au bureau ? La vérité c’est qu’il y a une influence tellement forte de l’intelligence traditionnelle que peu de gens s’intéresse à ce que traduit au plus profond l’intelligence émotionnelle. Le sujet peut prêter à interprétation et être en définitive trop flou pour que son intérêt soit plein et entier.

On parle de cerveau gauche rationnel et de cerveau droit émotionnel. Hémisphère droit et hémisphère gauche sont des termes plus juste si on joue sur les mots. Dans cet article je me réfère surtout au livre de Daniel Goleman, “l’intelligence émotionnelle” qui constitue une véritable bible en la matière. D’autres nombreux ouvrages ont été rédigés depuis celui-ci qui date de la moitié des années 90. Ce qui est le plus intéressant c’est que livre repose sur de nombreuses études scientifiques qui ont eu lieu au cours du 20ème siècle sur les origines de QI traditionnel, sur les principes de calcul sur lesquels il repose, puis sur des expériences spécifiques pour faire le constat de l’impact des émotions sur l’enfance et la petite enfance. Cet article pourrait être le premier pour vous sensibiliser à la finesse de cette intelligence beaucoup plus humaine que “l’intelligence” au sens “traditionnel”.

Vous allez voir c’est passionnant.

 

intelligence-émotionnelle Intelligence émotionnelle & compétences interpersonnelles

 

L’intelligence émotionnelle : une nouvelle approche de l’intelligence ?

Howard Gardner, psychologue de Harvard, est l’initiateur et l’âme même du projet Spectrum. Ce projet est une sorte de laboratoire visant à stimuler différents styles en intelligence. La finalité est de démontrer qu’il existe un éventail des capacités humaines qui s’étend au delà de la lecture, de l’écriture et de l’arithmétique.  Les aptitudes à la perspicacité sociale sont des talents qu’une bonne éducation se doit de cultiver et de développer. L’école doit permettre aux élèves de réussir, de s’épanouir, de se réaliser afin de se préparer à vivre leur vie. Des expériences comme celle ci-dessous vont donner l’occasion de définir d’autres types d’intelligence comme l’intelligence émotionnelle

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le Foie organe du printemps : 5 Points d'acupressure majeurs !

 

Expérience menée par Gardner

Judy, petite fille de quatre ans, est un peu effacée. Elle se tient en retrait et ne parait pas très intéressée par les jeux d’enfants qu’on lui propose. C’est une fine observatrice des relations humaines et des jeux de pouvoir qui se déroulent au sein de sa classe. Grâce à son sens intuitif, elle constate par elle-même les humeurs changeantes des uns et des autres . Sa capacité d’analyse très fine ressort particulièrement d’un test nommé “le jeu de la classe”.

classe Intelligence émotionnelle & compétences interpersonnelles

Le jeu de la classe

Ce jeu s’applique aux rapports sociaux où élèves et professeurs sont représentés par des figurines. Lorsque le professeur demande à Judy qui a 5 ans de “sectoriser” les élèves dans leur activité préférée – travaux manuels, jeux de construction… -, elle les place de façon exacte sans aucune erreur.

En analysant intuitivement les rapports humains, elle sait aussi qui est le meilleur ami de qui pour chacun de ses camarades. Elle a établi sans le savoir une carte sociale de sa classe très fine et précise. Une capacité exceptionnelle pour une enfant de son âge. Plus tard, elle excellera dans tous les domaines où comptent les talents humains, qu’il s’agisse de commerce, de gestion ou de diplomatie.

Gardner permet de changer l’approche de l’intelligence et d’ouvrir les esprits à d’autres façon de voir les choses.

 

L’ouverture permise par l’approche de Gardner

Personne ne se serait rendu compte de ses talents si elle n’avait pas fait partie du projet Spectrum de Gardner. Pour Gardner, le temps est venu d’élargir la gamme des talents telle que nous la connaissons aujourd’hui. L’école s’est perdue en chemin car rien n’est fait pour aiguiller les enfants vers les domaines où leurs talents pourra s’appliquer.

Or, cela fait déjà 20 années que le livre de Daniel Goleman est sorti. On y apprenait déjà par Gardner que : “le temps est venu d’élargir la gamme des talents telle que nous la concevons aujourd’hui. c’est en aiguillant l’enfant vers un domaines où il s’épanouira et où ses talents pourrons s’appliquer, où il s’épanouira et se montrera compétent que l’éducation peut le plus efficacement contribuer à son développement. Mais l’école s’est perdue en chemin. Nous devrions passer moins de temps à classer les enfants et davantage à les aider à reconnaître leurs aptitudes et leurs dons naturels, et à les cultiver.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les sept lois spirituelles du succès : la première !

Nous imposons à tous nos enfants une éducation qui les prépare à devenir des enseignants. Et, pendant toute la scolarité, nous évaluons les résultats de chacun en fonction de cet objectif limité. Une infinité de voies conduisent à la réussite et d’innombrables talents nous permettent de l’atteindre.” Le problème c’est l’impact et l’emprise totale des tests de QI comme critère restreint de choix des recruteurs. Quelles en sont les causes ?

 

IMG_9099 Intelligence émotionnelle & compétences interpersonnelles

 

Pourquoi les tests de QI ont-ils été longtemps la norme pour mesurer l’intelligence ?

Gardner est le spécialiste de ces sujets, c’est lui à cette époque le mieux placé pour savoir quelles sont les limites de notre conception de l’intelligence. C’est lui qui explique à Daniel Goleman que la vogue du QI a commencé pendant la 1ère guerre mondiale. C’est à cette époque que 2 millions d’américains ont été sélectionnés grâce aux premiers tests mis au point par le psychologue Lewis Terman. Puis les choses évoluent.

Les années suivantes ont été marqués par ce que Gardner appelle “la tyrannie du QI”. “Selon ces tests, les gens sont plus ou moins intelligents, il sont nés comme ça et vous n’y pouvez rien. Ces tests vous disent si vous faites partie ou non des premiers. Les examens d’entrée dans les écoles sont fondés sur cette même notion : une seule aptitude détermine votre avenir. Cette façon de penser imprègne notre société”. Gardner sort un ouvrage qui va changer de façon concrète la perception de ce qu’est l’intelligence.

 

intuition Intelligence émotionnelle & compétences interpersonnelles

Ouvrage qui marque un tournant dans l’intelligence émotionnelle

“Frames of Mind” est l’ouvrage qui rendit célèbre Gardner en 1983. C’est un manifeste contre la tyrannie du QI. Son ouvrage élargi l’aspect monolithique d’intelligence des tests de Terman. Il précise que la réussite dans la vie dépend d’un large éventail d’intelligences qu’il réparti en 7 catégories. Certaines sont totalement absentes des tests de Terman. Deux formes d’intelligence théoriques classiques – l’agilité verbale et la logique mathématique. La maîtrise de l’espace (utilisée par les architecte ou les artistes). Le génie kynesthésique – chez les athlètes et les danseurs, et le talent musical. Il complète sa liste avec les intelligences personnelles liées à la compréhension de la personne humaine : les talents interpersonnels et la capacité intrapsychique – l’intuition. Il constate également qu’il n’existe aucune corrélation entre les résultats des tests de QI et les talents liés à l’intelligence émotionnelle.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Se déconditionner et sortir de la matrice

photo-1563754536869-24d854e50ce6 Intelligence émotionnelle & compétences interpersonnelles

Aucune corrélation entre QI et intelligence interpersonnelle

Intelligence émotionnelle : intelligence interpersonnelle & intrapersonnelle

Intelligence interpersonnelle

Après plusieurs années, Gardner évolue encore et propose une définition de l’intelligence interpersonnelle. Pour lui, il s’agit de l’aptitude à comprendre les autres, ce qui les motive, leur façon de travailler, comment coopérer avec eux. Il y a de fortes chances pour que les vendeurs, les hommes politiques, les enseignants, les cliniciens et les chefs religieux qui réussissent possèdent une grande intelligence interpersonnelle. L’intelligence interpersonnelle […] constitue une aptitude connexe, tournée vers l’intérieur. C’est la capacité de concevoir un modèle précis et véridique de soi-même et de l’utiliser pour conduire sa vie.

Selon Gardner l’intelligence interpersonnelle comprend la “capacité de percevoir l’humeur, le tempérament, les motivations et les désirs d’autrui. Celui ou celle qui la possède à la capacité d’y réagir de manière appropriée”. Qu’en est-il alors de l’intelligence intrapersonnelle ?

confiance-en-soir Intelligence émotionnelle & compétences interpersonnelles

L’intelligence intrapersonnelle

L’intelligence intrapersonnelle, la clé de la connaissance de soi, comprend “la faculté de discerner ses propres sentiments et celle d’opérer un choix parmi eux et de diriger son comportement en fonction de ces choix”. Passionnant non ?!

Maintenant, pour résumer ce sujet, j’aimerais partager avec
vous une de mes citations favorites de St Exupéry

“On ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux.”

Si cette citation ne vous fait penser et qu’elle vous inspire, je vous encourage vivement à prendre ce que vous avez appris dans cet article et à creuser le sens profond de cette citation et des souhaits de l’auteur du Petit Prince, mais aussi du travail énorme que Goleman a effectué avec son livre “l’Intelligence Emotionnelle”. Vous pouvez, à partir de cet article, vous dire que votre vie ne dépend presque que de votre capacité à aborder vos émotions en conscience, à vous reconnecter à vos ressentis et à chasser toutes vos idées préconçues. Vous êtes bien plus empathique que vous ne le croyez, bien plus puissant dans l’aspect collaboratif des choses, dans le partage, la reconnaissance de qui est l’autre dans toutes les émotions qui le traverse en quelques secondes ou minutes.

Si vous avez apprécié cet article partagez-le, mettez un j’aime, votez ici, commentez-le !

 

 

%d blogueurs aiment cette page :