alimentation et diététique

Diététique et alimentation : ce qu’il faut tout d’abord changer dans nos quotidiens !

Les ingrédients ou aliments à proscrire absolument :

  • sucres raffinés,
  • produits laitiers,
  • charcuteries,
  • plats cuisinés.

Les aliments à éviter le plus possible (encore plus s’ils sont issus de l’industrie alimentaire) :

  • pains,
  • pâtisseries.

Pourquoi tout ces produits ne servent pas le fonctionnement du corps ?

Parce qu’ils ne font qu’aviver votre goût par les exhausteurs de goûts chimiques.

Le lait c’est une autre histoire, il est tout autant « chargé », mais différemment  : hormones de croissance pour que les vaches produisent toujours plus, antibiotiques pour qu’elles ne tombent pas malades du fait de la sur-sollicitation de leur capacité à produire le lait… Le corps n’a pas besoin de lait à part dans la foulée de la naissance. Regardez la nature comme elle fonctionne. Voyez-vous des vaches nourrir autre chose que leurs veaux ? De plus les produits laitiers sont particulièrement acidifiants.

Les desserts et le sucre

Les produits chimiques sont le principal composant des desserts industriels. Produits transformés = produits toxiques. A chaque étape de fabrication s’ajoutent les produits faits pour les conserver, les colorer, les rendre « flashant » pour que notre cerveau soit le plus rapidement possible accroc…

Les sucres raffinés seuls ou dans les sodas créent la dégénérescence de la cellule nerveuse. Sans oublier bien évidemment qu’ils  sont extrêmement addictifs !

Les autres produits à proscrire

Consulter le livre de Corine-Gouget :  les-additifs-alimentaires, le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner 

Vous verrez à la consultation de ce livre qu’il existe trois groupes d’additifs alimentaires existent et sont plus ou moins toxiques ou inoffensifs les verts, les jaunes, les rouges.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Triangle de Karpman, pervers narcissiques et résolution de conflits

Dans chaque produit issu de l’industrie agro-alimentaire se trouvent OBLIGATOIREMENT ces trois typologies. Que ce soit dans les charcuteries et viandes, les conserves, les plats cuisinés, les poissons et volailles d’élevage. Chacun de ses « aliments » sont pourris de substances dérivés du pétrole (produits de synthèse ouvrez les yeux), très souvent toxiques. Les huiles et vinaigres, sel et sucre blanc, sauces toutes prêtes, moutarde, ketchup sont des concentrés de produits chimiques. Les boissons aux « fruits », les boissons pétillantes, les « boissons » énergie contiennent avant tout des montagnes de sucre et de produits fabriqués par l’industrie de la chimie, regardez avec attention les mentions sur les étiquettes !

Les solutions à mettre en place à votre rythme

petit-dejeuner

Le petit-déjeuner

En même temps si on y ajoute le respect de l’animal c’est bien non ?

Les suppressions

Diététique et alimentation : pourquoi supprimer ces ingrédients et les remplacer ? Parce qu’ils causent tout un tas de désordre hormonaux, de problématiques digestives, de dégénérescence cellulaire.

  • les épaississants et gélifiants du commerce « habituel »: à remplacer par des graines de lin, graines de chia, du psyllium, de l’agar-agar
  • le beurre (et oui je sais… mais êtes-vous au courant du scandale Lactalis ?) A remplacer par de l’avocat, du beurre de coco, du beurre de karité
  • les œufs : à substituer par du psyllium, de l’agar-agar, des graines de chia.

Les substituts

Remplacer la farine par du psyllium, des graines de lin doré broyées,

Remplacer le lait par des laits d’oléagineux avec les amandes, sésame, noisettes, tournesol, cajou, chanvre, souchet…

agave

Pour sucrer

Comment respecter Diététique et alimentation en utilisant le côté sucré qui est culturellement addictif ? Plusieurs autres ingrédients existent : le miel, le fructose de fruits (surtout pas celui de maïs à 80 % OGM), le sirop d’agave, (l’érable est cuit et perd une partie de ses capacités nutritives), le sucre de fleurs de coco, la stevia, les dattes, raisins, figues et baies de goji. Ce sont tous des substituts très intéressants pour leur faible indice glycémique et leur côté naturel.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La méditation du "A" : une clé pour créer sa vie & son bien-être

Privilégier sel marin gris, de sel de l’Himalaya, du sel de céleri (à fabriquer soi-même), de l’eau de Quinton au sels raffinés.

Pour huiler

Les huiles du commerce sont produites par des procédés qui utilisent des solvants pour séparer l’huile des matières solides. N’achetez QUE des huiles de première pression à froid.

Au sujet des protéines

Privilégier donc logiquement des protéines naturelles et végétales : les graines germées, les algues sèches, fraîches  les fruits secs crus (oléagineux à tremper dans l’eau pendant une nuit) les champignons, certains légumes et fruits. des sources de vitamines les fruits et légumes bio et du jardin non traités, la levure alimentaire (vitamine B), l’huile de germe de blé (vitamine e). des sources d’oligo-éléments et sels minéraux les légumes, les algues, les graines germées…

%d blogueurs aiment cette page :