Prendre conscience, créer sa vie et son bien-être

Prendre conscience, créer sa vie et son bien-être

créer sa vie

Créer sa vie et son bien-être

Voici, en bas de cette page, un audio pour créer sa vie et son bien-être. Vannak Tok anime la chaîne YouTube “prendre sa vie en main”. Il a réussi le pari de changer de vie en passant d’un statut d’ingénieur informaticien salarié à entrepreneur dans le secteur du développement personnel.

Faire une pause “forcée” dans sa vie est la façon la plus efficace de prendre un vrai recul. Prendre de la hauteur, se voir tel qu’on est, réaliser à quel point on ne fait que trop rarement ce qui nous plaît. Cette étape de reconnexion à soi permet de se considérer, de constater les choses qu’on ne veut plus. Viennent dans la foulée les idées, intuitions, besoins qui nous indiqueront ce à quoi nous aspirons concrètement. C’est donc juste indispensable de prendre conscience de nos existences pour mener celle dont nous avons réellement besoin et envie. Nous sommes trop souvent à l’extérieur de nos vies car nous avons oublié ce que nous apprécions le plus. Nous l’avons oublié pour être en accord avec les standards imposés par l’éducation de nos parents, de la société de consommation, du moule dans lequel nous donnons notre accord pour y rentrer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Emotion & bien-être : pourquoi sont ils liés ?

Le rôle que nous acceptons

Le regard des autres, le besoin de reconnaissance, l’appartenance à un groupe sont les bases de notre fausse identité. Ainsi nous nous oublions, nous faisons tout pour convenir et nous souffrons. Le mot vous semble peut-être exagéré, mais c’est celui qui convient le plus. Cette souffrance inconsciente se manifeste de différentes manières. Insomnies, tensions, stress, douleurs diverses et variées, agacement, colère, tristesse etc… etc… Je n’apprends rien que nous ne savons déjà. Simplement nous ne sommes pas conscients des causes qui nous amènent à vivre et à expérimenter ces émotions. Le but de façon très juste est de nous démontrer que nous ne sommes pas à la bonne place. Mais nous sommes têtus et tellement habitués à vivre de cette manière que nous nous empêtrons dans des situations de plus en plus douloureuses. Nous n’écoutons pas nos corps et ses messages (douleurs, tensions, maladies…).

En effet, un des rôles de nos corps est aussi de nous transmettre les bons messages. Lorsque nous sommes contemplatifs, en admiration devant un paysage, ou devant une scène de pure joie, le corps produit des hormones comme la dopamine ou de la sérotonine (hormones du bonheur). Nous ressentons alors des sensations agréables, des vibrations, de la joie. A l’inverse les événements extérieurs qui nous révèlent ce que nous avons de négatif en nous créent des endorphines, du cortisol qui intoxiquent notre sang lorsque ces situations deviennent chroniques.

Nous sommes trop souvent dans une démarche de contrôle quasi absolu de nos vies. Sans laisser le moindre imprévu (danger pour le mental), sans se donner le droit d’écouter ce que nous sommes et ce qui nous construit notre bonheur. Alors nous trouvons du plaisir en compensant un état d’esprit fondé sur des chimères.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La procrastination est une difficulté que vous avez ? 4 pistes géniales !

Se retrouver soi pour créer Sa vie

Qui sommes-nous individuellement ? Nous connaissons-nous ? Avons-nous déjà écouté et ressenti nos coeurs battre ? Sommes-nous heureux ou nous laissons nous berner par les plaisirs éphémères ?

Etre heureux, créer sa vie et vivre dans le bonheur n’est pas ce sur quoi nous nous sommes construits. Ne nous a t’on pas affirmé maintes et maintes fois qu’il fallait en baver pour réussir ? Mais réussir quoi ? A force de nous transmettre des messages de souffrance, nous vivons cette souffrance sans même en avoir conscience. Et ça fonctionne très bien comme ça puisque nous sommes croyants de cette façon de fonctionner. Par ces croyances, nous attirons ce que nous sommes. La boucle est refermée.

Nous devons alors mener un travail d’introspection et donc prendre du recul pour passer de l’inconscience à la conscience. C’est le fameux premier pas. Voilà le paradoxe ! Du fait que nous n’écoutons pas nos corps ni nos ressentis, nous en arrivons à créer nos propres épreuves pour ne soyons obligés de faire un STOP ! Notre corps qui est nous, nous y oblige : burnout, maladie, accident, événement divers qui nous impose de faire un break. Si nous n’en tenons pas compte, la vie nous resservira inlassablement d’autres épreuves pour que nous comprenions la leçon.

L’intérêt de cet audio : une expérience géniale !

Avec cet audio, vous allez comprendre le sens de cet article en particulier à la 7ème minute et 50 secondes !

A quand votre propre introspection ? Il est temps pour chacun quelle que soit sa situation ! Nos ancêtres non-sollicités par la technologie étaient bien plus en contact avec eux-même à travers les tâches physiques qu’ils effectuaient. Il y a un siècle, la force physique représentait 80 % des tâches. Aujourd’hui le travail intellectuel et cérébral a pris le relais et occupe 80% de notre temps. Il est temps de mesurer l’impact que cela produit dans nos vies : une déconnexion réelle de nous mêmes, le contrôle absolu de nous-mêmes, des autres, de la nature et du mystère de la vie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Leadership émotionnel : 3 clés

Si vous avez apprécié cet article : faîtes le savoir à travers vos likes, partages, commentaires et autre façon de l’exprimer !

 

  •  
    285
    Partages
  • 285
  •  
  •  

J'apprécie vos commentaires !

​Mon e-book les 7 secrets du bien-être

en téléchargement ​gratuit pour vous !

%d blogueurs aiment cette page :