Bien-être : 5 clés pour le renforcer

Bien-être : 5 clés pour le renforcer

Le chemin du bien-être

 

réussite & être

 

Avant d’entamer ce chemin qu’est ce qu’est le bien-être ?

Bien-être et bonheur sont-ils étroitement liés ? Peut-on être heureux sans être bien ?

Question : est-ce que celles et ceux qui dans leur métier ont une vocation à donner, à être là pour les autres (infirmière, médecins, professeurs) sont sont heureux grâce à ce qu’ils apportent au monde et à eux-mêmes ?

L’être n’est pas seulement ce qu’il pense, ce qu’il ressent, ce qu’il voit. C’est aussi ce qu’il donne, ce qu’il aime, ce que son coeur lui guide de faire. Ce que ses intuitions lui disent.

Les relations entre le bien et l’être sont réelles et fondamentales. Le bien-être relie le bien et l’être, relie donc à priori un certain niveau d’équilibre et/ou d’harmonie entre ce qu’est l’humain, son environnement et la notion même du bien. Le bien-être est relié étroitement au côté existentiel. Le bien-être c’est être bien. C’est un comportement, une attitude établie qui perdure d’une certaine manière, qui laisse une idée de rapport au temps et à son environnement. C’est une force ou une puissance présente et consciente, une certaine grâce. L’être n’existe pas que par ses pensées mais aussi par son physique et son côté émotionnel, par son inconscience consciente et inconsciente, par ses besoins assouvis ou non, par ses envies, par ce qu’il fait ou ne fait pas, par ce qu’il ressent car souvent c’est ce qui le pousse à agir. Mais l’être n’est encore pas que cela. L’être c’est justement aussi toute sa partie inconsciente, c’est à dire tout ce qui fonctionne en lui sans conscience. La température du corps, la digestion, la circulation sanguine, les battements du coeur, l’homéostasie etc… L’être c’est donc un peu ce qui me semble à priori ne pas être au sens où l’entend cette société du “faire” !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Burnout : souffrance existentielle ?

Bien que l’invisible trouve en son sein une quantité incalculable d’énergie, selon les découvertes de la physique quantique, il est pour la plupart des habitants de cette terre, la représentation contraire au côté matériel et visible. Selon les plus cartésiens d’entre nous, l’invisible de par son essence n’existe donc pas. La seule explication que l’on nous a donné depuis tant d’années tombe aujourd’hui en désuétude. Comme le disait St Exupéry, on ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux. Cette énergie que nous ressentons de plus en plus en nous et autour de nous est en train de tout transformer. Elle prédispose de ce que sera l’avenir sans aucune question. C’est notre mission actuelle de trouver dans l’invisible le meilleur de nous-mêmes !

Lorsque nous en aurons bien pris l’habitude, des automatismes inconscients peuvent nous aider à débuter notre journée du bon pied.

Les 5 clés

respirer

  1. se prévoir 5 mn de respiration consciente 3 fois par jour (cohérence cardiaque) : au minimum si on veut être capitaine de sa vie
  2. boire l’équivalent d’un verre d’eau au minimum dès le lever (disposé près du lit la veille au soir)
  3. avoir une phrase mantra à prononcer et à ressentir dès le matin et pourquoi pas le soir au coucher
  4. se préparer un calepin pour noter les émotions négatives ou les périodes de stress vécues dans la journée
  5. noter également les réussites, les émotions positives, les choses qui nous ont fait vibrer

Pour que les choses changent, ces clés doivent être pratiquées avec régularité, avec sens, elles doivent faire partie d’une démarche active de prise de conscience de ce que je crée habituellement. Ces petits pas chaque jour vous amèneront de fait à de nouvelles recherches, pratiques, approches. A un nouvel état d’esprit.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Bonnes résolutions : une astuce efficace

 

  •  
    278
    Partages
  • 278
  •  
  •  

J'apprécie vos commentaires !

​Mon e-book les 7 secrets du bien-être

en téléchargement ​gratuit pour vous !

%d blogueurs aiment cette page :