Changer pour créer sa vie et renaître

Changer pour créer sa vie et renaître

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 104

Accepter de changer pour être en mouvement et créer

L’univers, la terre, nos corps sont accordés ensemble dans un éternel mouvement lui même animé par le flux et l’énergie de la vie. Cette danse perpétuelle pour changer est toute à l’image des astres et de nos cellules foisonnantes. Elle permet l’évolution de notre être physique, émotionnel, mental et spirituel. L’énergie de vie qui fait changer, bouger et vibrer cet ensemble en une symphonie de couleurs, de sons et de chaleur transforme au gré de notre existence la matière de ce que nous sommes physiquement.  Aller à l’encontre de cette dynamique permanente c’est prendre le risque de freiner la circulation de l’énergie, c’est remettre en question le mouvement même de ce grand orchestre qui opère notre connexion entre nos univers intérieur et extérieur.

Comment mettre en harmonie cette danse dans les différentes dimensions de notre être ?

– En acceptant cette énergie de vie et de lumière qui nous caractérise et qui fait si justement bien évoluer et grandir tout le monde végétal.

– Egalement en acceptant la mort non pas comme une fin mais plutôt comme le début de quelque chose d’autre.

– En attendant rien mais en acceptant et en étant tout : à la fois cette particule “humaine” de l’infiniment petit en mouvement avec l’universel infiniment grand que nous ne réussissons pas toujours à connecter. 

Vivre dans le flot d’énergie dont nous sommes issu et aimer à partir de ce que nous sommes au plus profond. Changer et accepter ce que la vie nous envoie comme enseignement grâce aux obstacles et aux épreuves qui nous forgent à l’image du fer assoupli par la chaleur de la forge. Accepter que ce mouvement de vie puisse nous faire sortir de notre zone de confort, nous chamboule et nous challenge pour connaître, par l’expérience, le fonctionnement de nos intérieurs, les réactions du corps et celles du mental. Pensons aussi à la portée et à la puissance du coeur qui, grâce à sa puissance et à la transcendance à laquelle il nous permet d’accéder, nous fait correspondre avec le meilleur. Acceptons de mourir pour renaître. Acceptons les dangers pour éloigner la peur qui nous empêche d’être nous-mêmes.

Dansons, bougeons, aimons, mettons toutes ces parties de nous-mêmes en mouvement en transformant et en changeant nos vieux schémas mentaux, en apportant à nos existences tout le renouveau indispensable à notre évolution.

Observons et contemplons ce coeur, ses mouvements, son rythme, son ondulation, sa puissance décuplée lorsqu’il est ouvert. Observons ce qu’il nous propose de grand et de puissant puisque c’est lui qui fait battre nos vies à l’unisson des vibrations terrestres de 432 Hz 

Le mental ce serviteur fidèle pour changer efficacement

L’activité mentale par les pensées, les émotions, les ressentis, nous montre à quel point nous sommes vivants. Notre mental ne doit nous servir que pour mettre en pratique les intuitions et les projets de notre âme qui nous guide dans notre mission de vie. C’est un serviteur fidèle si nous l’utilisons à cela. Il n’est pas notre unique outil, il ne représente qu’une partie de ce que nous réaliserons. C’est le traducteur de notre âme. Il est un allié puissant pour réaliser dans l’harmonie les projets de notre âme. Croire qu’il peut tout est une hérésie. Nous créons notre vie quoi qu’il arrive, nous vivons les expériences dont nous avons besoin pour évoluer. Ce qui nous arrive nous l’avons créé. 90% et plus de nos vies sont inconscientes. Qu’avons nous dans cet inconscient ? Pourquoi les situations se répètent dans nos vies ? Que voulons-nous en faire ? Comment changer cet inconscient pour créer le meilleur dans nos vies ? Là se trouve, de mon point de vue, la seule question. Vouloir une bonne qualité de vie à partir de notre intérieur et de ce que nous sommes, à partir de ce pour quoi nous sommes faits OUI. Le vouloir à partir de ce que nous voyons du monde extérieur et de son fonctionnement actuel NON. Nous avons tout en nous et tout est à disposition pour nous servir. Notre mission est de respecter l’ordre juste des choses. Soyons les nouveaux artisans du cerveau, façonnons-le pour le meilleur puisque sa plasticité est modifiable, que nous savons que notre état d’esprit modifie sa structure grâce au neurosciences et que les ondes cérébrales varient selon nos activités quotidiennes. Sachant que les fréquences les plus basses lors des méditations nous donnent accès à notre intuition et à la connexion à notre âme, donnons-nous accès et octroyons-nous les potentiels dépassant la monde de la matière. La réussite de nos vies, le bonheur et le bien-être n’ont rien à voir avec l’aspect financier et social.  Voir la vidéo sur les recherches en ce sens des étudiants sortis de harvard :

C’est en dépassant la matière que nous la transformons, que nous transformons nos vies et le monde. Nous arriverons à l’harmonie et à la puissance qu’en respectant les règles liées à l’équilibre de l’univers, tels l’homéostasie, le yin et le yang, le point zéro, l’attention portée au moment présent.

Soyons juste à l’écoute de la symphonie de notre corps et de tout ces artistes intérieurs qui jouent ensemble la même partition de vie. Nous n’avons pas grand chose à faire si ce n’est à prendre conscience de toute cette vie intérieure magique et foisonnante. Soyons plus en relation avec nous mêmes, mesurons la perfection de nos corps et ses secrets, arrêtons de tout vouloir savoir, connaître, prouver. Reconnectons-nous à cette perfection et respectons-là,  respectons la magie de la vie, de nos corps qui s’autonettoient, s’auto régénèrent – surtout la nuit lorsque notre conscient est au repos – tant physiquement que psychiquement.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 moteurs qui ont changé ma vie

changer d'univers

Merci à Andreu Urzaiz

Notre rapport à l’univers

Le cycle des saisons

Les cycles auxquels nous sommes connectés par le mouvement des astres et des saisons, le jour, la nuit, l’activité de nos organes en cohérence avec le soleil (cf : médecine traditionnelle chinoise) sont autant de changements intrinsèques qui établissent des connexions entre notre intérieur et l’extérieur. Même si ces cycles reviennent toujours aux mêmes moments dans l’année, et qu’ils sont réguliers, ils sont aussi soumis à l’influence de la lune, du soleil, et de l’univers. Les médecines orientales chinoises, indiennes le démontraient déjà il y a des milliers d’années.

Soyons le changement à l’image même de la création de toute vie

Changer c’est le mouvement de toute vie

Dès la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde, la vie consiste déjà à croître et à se développer, à se reproduire par l’embryogénèse. La formation du cœur, des intestins, du cerveau et du fœtus sont une succession de changements, d’évolutions, de mouvements, de transformations de la vie sous toutes ses formes. Les mois qui se succèdent laissent le soin à notre corps de se construire sans aucune intervention consciente de qui que ce soit. Par la magie des éléments et par la dynamique de la vie, tout fonctionne de façon totalement naturelle et automatique. Cette mécanique une fois en place est prévue pour durer toute notre vie. La vitesse du vieillissement cellulaire dépend de notre état d’esprit. Le stress ou l’harmonie on un effet direct sur notre cerveau, et sur notre corps. De nombreuses recherchent le prouvent aujourd’hui et l’intervention dans cette vidéo de Joël de Rosnay-  chercheur et docteur en sciences – nous explique l’importance de nos comportements et son impact sur notre ADN :

La quête de l’équilibre en mouvement

L’homéostasie en est la représentation suprême. Ce que nous mangeons et buvons, ce que nous respirons, notre mode de vie, notre environnement, ont un impact direct sur notre corps, nos défenses immunitaires, l’efficacité à lutter contre les maladies potentielles. D’où le besoin pour certains de modifier sa vie, son environnement, sa nourriture, son travail, ses relations, ses comportements etc… Nous avons tout en nous. C’est notre vie terrestre qui nous met à l’épreuve. A nous de savoir précisément ce que nous attendons et ce que nous souhaitons pour nous-mêmes.

Ma quête

C’est ma quête : transmettre mon expérience et mon parcours pour tenter d’inspirer ces changements que j’ai pu faire dans ma vie. Cela semble très égocentrique.  Mais tout réside dans la manière de présenter les choses. Avoir envie du meilleur pour soi c’est bien, avoir envie du meilleur pour les autres c’est encore plus puissant ! Avoir la prétention de pouvoir aider les autres à partir d’un vécu semble prétentieux, pourtant nos problématiques sont toutes à peu près les mêmes. Car ce qui marque le plus et qui pousse le plus au changement sont les épreuves et les difficultés, pas les réussites. Ce qui construit c’est le chemin, pas d’avoir atteint l’objectif. C’est donc l’expérience de chacun dans son parcours. Mon envie est de diffuser cette expérience afin de limiter le plus possible toutes les douleurs pour donner aux gens envie de bouger ou de changer avant. Mais sans imposer quoi que ce soit, en suggérant, en proposant, en étant moi-même à cette image de modèle vers laquelle je tends au quotidien. Aucune n’est meilleure ou pire que celle de l’autre. L’important est de montrer au naturel les solutions à vivre pour éviter le plus possible la souffrance morale psychologique et physique.

Transmettre : une mission à l’image de la vie elle-même

Cette transmission est aussi le principe même de la vie qui continue et se perpétue.

C’est pourquoi il est indispensable de vivre dans le détachement, le lâcher-prise et la confiance . Etre attaché à une condition matérielle, à un poste, un salaire, une ou des personnes c’est se couper de cette vie et de son évolution, et la nôtre également. Retenir ce changement c’est vivre dans l’illusion la plus totale et c’est donc souffrir car ce non-mouvement est synonyme de petite mort.

Le contrôle : une chimère

Vivre dans la croyance du contrôle c’est laisser tout nous échapper. A l’image d’une goutte d’eau dans la paume de la main. Mettez une goutte d’eau dans votre paume et laisser votre paume ouverte, l’eau y restera. Fermez votre main et l’eau vous échappera. Nous sommes en tout et tout est en nous. Chaque chose est conditionnée à toutes les autres. La chaîne alimentaire en est le plus bel exemple.

En fait, il est impossible de s’attacher réellement à quoi que ce soit car tout est en mouvement et en transformation permanente. Rien de ce nous sommes n’est immuable. La propriété est donc également une chimère. Développer le non-attachement constitue la base même de la libération du mental négatif, de l’égo et de la souffrance. Si je me détache de mes manques matériels, de ma souffrance, des mes tracas, de mes angoisses, j’accède à la liberté.

Comme l’affirme la tradition bouddhiste, la souffrance découle :

– De la séparation d’avec ce que nous aimons : blessures de séparation abandon, rejet, trahison, injustice, humiliation

– De l’union avec ce que nous détestons

L’aspect fondamental du non-attachement est d’éliminer la souffrance. L’élimination de cette souffrance peut se produire par différentes approches. Le lâcher-prise et le moment présent, la gratitude, l’acceptation de ce qui est, la sortie de l’égo et l’ouverture à soi, l’émerveillement, l’amour inconditionnel.

Un grand merci à vous de votre intérêt pour mes articles.

N’hésitez pas à me contacter si vous êtes passionné(e)s par ces sujets. Les commentaires, likes, partages sont les bienvenus !  Vous pouvez également vous inscrire à ma newsletter si vous voulez recevoir directement mes derniers écrits.

stéphane dabas compressée

Je m’appelle stéphane Dabas, je suis père de 3 magnifiques filles dont j’ai la charge. J’ai un parcours atypique d’autodidacte. Titulaire d’une Maîtrise d’A.E.S en 1993, j’ai rapidement bifurqué vers une carrière à dominante commerciale jusqu’en 2008. A cette époque je suis parti vivre au Mexique pendant deux ans pour “atterrir” à l’issue dans une entreprise major de développement personnel où j’ai frôlé le burnout. Plutôt cocasse non ? Depuis 2016 je développe mon activité dans ce domaine.

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 104
  •  
    199
    Partages
  • 92
  • 3
  • 104
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offerte pour vous  ma solution gratuite ! 

7 secrets du bien-être pour vous réapproprier le vôtre