Le sommeil

Le sommeil et le repos sont des priorités de nos quotidiens. Néanmoins, elle sont trop souvent délaissés au prix de la productivité, de l’action absolue et du “faire”.

Pourtant, dormir reste un moment primordial pour notre équilibre physiologique et biologique.

En effet, le travail qu’effectue les organes pendant la nuit est juste phénoménal. Travail de nettoyage de filtration et d’épuration, travail de tri des information par le cerveau. Production de l’hormone qui gère les rythmes chrono-biologiques (mélatonine) sécrétée par l’épiphyse ou glande pinéale.

Les carences ou manque de sommeil et les insomnies sont des problématiques qui mènent à de nombreuses pathologies.

Alors que les données scientifiques sur le microbiote intestinal (flore intestinale) et les découvertes qui en ont découlé sont récentes, elles montrent déjà qu’un sommeil de qualité offre au système immunitaire une caractéristique plus fonctionnelle en lui permettant de se reprogrammer.

Pourtant, ces études n’en sont qu’à leur début…

Ce qui est grave c’est que les médicaments chimiques utilisés pour favoriser le sommeil ont des effets secondaires qui présentent des risques.

En dépit des risques d’hypertension, d’infarctus et d’AVC, démence vasculaire ou d’Alzeimer, dépression et tendance suicidaire, de dépendance, la plupart des gens continuent à en prendre du fait de leurs problématiques de manque de sommeil.

Autant dire qu’il vaut mieux prendre conscience de nos conditions de vie. C’est souvent elles qui génèrent en leur sein même ces problématiques !